Contexte Historique
 
Nous sommes en 701 selon le calendrier romain (soit 52 avant notre ère).
Le proconsul Caius Julius CESAR et ses légions combattent en Gaule depuis sept longues années. Les romains ont déjà conquis l’ensemble de l’Italie, la Grèce, la Macédoine. Ils ont vaincu les Carthaginois et les Espagnols au cours de dures campagnes. La Gaule Cisalpine et la Narbonnaise sont sous leur contrôle. Plusieurs cités gauloises se revendiquent comme amies du peuple romain tels les Eduens.
 
Rome est une démocratie dirigée par le Sénat. Les deux partis politiques en présence sont les Optimates (les puissants) et les Populares (les représentants du peuple). Mais les choses ne sont pas si simples et les opportunistes sont nombreux. La société de la fin de la République est stricte et divisée en sénateurs, chevaliers, plébéiens et esclaves.
 
Dans l’art et la culture, le modèle grec conserve une grande influence. Néanmoins, de nombreux auteurs latins ont acquis une renommée certaine tels Plaute, Terence et, pour notre époque même le grand Cicéron.
 
Depuis plusieurs siècles, l’armée romaine a été confrontée à des adversaires variés à qui elle a su emprunter le meilleur de leur équipement. La réforme dite de Marius à la fin du IIème siècle avant notre ère a créé une armée de professionnels. Ces hommes de condition modeste viennent de divers horizons. Les premières légions utilisées par César en Gaule – la VIIème¸ la VIIIème, la IXème et la Xème ont été recrutées en Espagne. Les troupes romaines sont un modèle d’organisation, de discipline
et de souplesse tactique. Enfin, elles sont dirigées par un grand général.
        



 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement